L'histoire du dalmatien.

L'origine du dalmatien est considérée comme obscure et hypothétique. Des chiens de même type ont été représentés sur les tombes des pharaons de l'Égypte ancienne. Des chroniques ecclésiastiques du XIVe siècle et de 1719 considèrent que le dalmatien est originaire de la côte de la Dalmatie, une région littorale de la Croatie le long de la mer Adriatique. L'origine obscure du dalmatien se reflète également dans son classement selon la nomenclature de la Fédération cynologique internationale : de nombreuses fois déplacés d'un groupe cynologique à un autre, la race est à présent considérée comme « apparentée » aux chiens courants.

Dans l'ouvrage de Thomas Bewick publié en 1792 on trouve la description et le dessin d'un chien dont le poil est blanc et tacheté. Berwick nomme ce chien « dalmatien » ou « chien de coche », car sa fonction première était d'ouvrir la voie au coche et autre diligence transportant le courrier. Un autre Anglais nommé Vero Shaw rédigea le premier standard du dalmatien en 1882. Ce standard a été rendu officiel en 18903.

Le dalmatien est aussi connu comme étant la mascotte des pompiers, surtout aux États-Unis. Cela vient du fait qu'au XVIIIe siècle le dalmatien emboîtait le pas aux chevaux tractant les véhicules des pompiers américains et aboyait pour avertir et éloigner les animaux et les personnes proches.

Source Wikipédia